150e de fondation de la Congrégation   1859-2009

 

  Il y a 150 ans, Dieu choisit  Reine Antier, âgée de 58 ans, pour fonder la congrégation des Sœurs de l’Enfant-Jésus de Chauffailles. Pour elle, jamais ce projet n’avait  effleuré son esprit.

 

            Elle se voit ainsi conduite sur un chemin plein d’incertitudes, d’ombres, de souffrances de toutes sortes, de rejets même. Un cri sans cesse monte vers Dieu : « Que veux-tu de moi, Seigneur »? C’est la nuit. Quelle est donc la volonté de Dieu sur elle et sur la communauté existante? Reine vit un long chemin d’obscurité à travers une prière confiante.

 

            Dans un sérieux discernement, elle cherche la lumière. Elle se rend auprès du curé d’Ars pour lui demander conseil. Rassurée par  ses paroles « Dieu vous veut à Chauffailles »,elle accepte d’avancer dans la foi. A l’exemple de Marie, elle se livre au projet de Dieu et lui dit « oui » dans un abandon total. Aussi, elle fait confiance à ses sœurs qui peuvent choisir de rester à Chauffailles ou de retourner au Puy.

 

            L’amour puisé dans la contemplation du mystère de l’Incarnation la pousse à avancer coûte que coûte, s’abandonnant au Dieu fidèle pour qui « rien n’est impossible ».

 

            Aujourd’hui, avec Reine Antier et avec toutes les sœurs qui nous ont précédées, osons dire du fond du cœur : « Fiat… Mon Dieu,  que votre volonté soit faite! »   (Lettres de Reine Antier, p. 100) 

 

 

 

Ce chant vous rappelera notre charisme-mission.

Il a été mis en musique par Robert Lebel, prêtre chanteur - compositeur, en collaboration avec les soeurs de l'Enfant-Jésus, à l'occasion de notre 150ième de fondation en France (1859-2009)