Bienvenue chez nous!

 

Le grand livre de la Vie de la congrégation des Sœurs de l’Enfant-Jésus de Chauffailles s’ouvre à vous. En le feuilletant, vous y découvrirez toute la vitalité apostolique qui se déploie chez nous et à travers le monde.

 

Au chapitre de notre histoire canadienne, l’année 2015 trace un nouveau chemin de Vie. De par son apparence physique, la nouvelle maison provinciale toujours située à Rivière-du-Loup, s’est donné un nouveau visage. En y entrant à pas feutrés, vous y découvrirez des femmes qui, malgré l’âge et/ou les capacités affaiblies, portent toujours au cœur le charisme-mission qui animait Reine Antier, notre fondatrice.

 

À la suite de Reine Antier, nous avons choisi de « laisser pour transmettre... » Le Charisme qui nous anime comme communauté vouée à l’éducation et au soin des malades se perpétue de par la Mission qu’assurent le Collège Notre-Dame auprès de la jeunesse et la Résidence Reine-Antier qui se veut au service des personnes fragilisées de par leur état de santé. Par ailleurs, nous avons accueilli les Sœurs Clarisses qui occupent dorénavant le sixième étage de notre nouvelle maison provinciale.  La vie apostolique et la vie contemplative s’associent pour rendre gloire à Dieu.

 

Que ce parcours sur le site web dans sa nouvelle version vous permette de mieux nous connaître comme Congrégation au service de la Vie et ce, pour que le monde croie !

 

                                                           Antonia Fortin, r.e.j, supérieure provinciale

Après quatre-vingt-quatre ans de résidence dans leur monastère de la rue Pelletier, à Rivière-du-Loup, les Sœurs Clarisses se sont vu offrir d’emménager dans la nouvelle maison provinciale de la congrégation des Sœurs de l’Enfant-Jésus de Chauffailles, pour y trouver un lieu mieux adapté à la condition actuelle de la communauté de onze sœurs.

 

La reconnaissance nous habite pour cet accueil fraternel qui nous permet de poursuivre notre mission d’intercession et de louange à Rivière-du-Loup, dans un contexte de beauté, de simplicité, de silence et de joie. Les Clarisses veulent continuer d’être proches de la population qui les a toujours soutenues et des gens qui sont et demeureront leurs amis et bienfaiteurs.

 

Un grand merci aux Sœurs de l’Enfant-Jésus et à tous les proches du Monastère.

 

                                                     Sœur Louise Guay, o.s.c., abbesse

                                                     Monastère Sainte-Claire de Rivière-du-Loup