Sens biblique d’une année jubilaire

 

 

Le sens d’un jubilé s’éclaire et prend toute sa dimension quand nous le situons dans le contexte des origines d’une année jubilaire.

Selon la loi de Moïse au chapitre 25 du Lévitique, que je vous invite à lire, particulièrement les versets 8 à 54, nous voyons que chaque année qui suit sept semaines d’années (c’est-à-dire sept fois sept ans) est déclarée consacrée à Dieu et appelée « année jubilaire ».

Un grand idéal est alors proposé au peuple élu afin que chaque membre retrouve sa dignité. « Vous proclamerez dans le pays la libération pour tous les habitants; ce sera pour vous un jubilé ».

Dans cet esprit, toujours selon la loi de Moïse, les dettes sont remises incluant les fautes, les esclaves sont rendus à la liberté, l’exploitation est chose du passé. Même le travail agricole est suspendu pour faire reposer la terre.

Ce texte rejoint celui de Luc 4, 18-19 quand il dit que Jésus est venu proclamer une année de grâce du Seigneur pour les pauvres, les captifs, les opprimés, les aveugles et leur apporter la libération et la vie.

 

C’est la grâce qui nous est offerte en cette année centenaire. Nous sommes convoquées à nous ouvrir ensemble aux libérations de Dieu pour rayonner de la joie des enfants de Dieu.

 

Que Dieu nous accorde la grâce d'un jubilé !

Sœur Lucille Tardif, r.e.j.